FENG SHUI

 
I
 

Isabelle Henry Meunier Formatrice Sophrologue/Relaxologue
44 rue des tulipes Laon

Harmonisation des lieux de vie

Le Feng shui est un art asiatique ancestral visant à améliorer le bien-être des lieux de vie.

 

C’est une aide précieuse pour :

 

  • ·   Choisir une maison, un appartement, un local professionnel
  • ·   Développer le potentiel énergétique de votre habitat
  • ·   Equilibrer le yin et le yang
  • ·   Purifier un espace
  • ·   Décorer votre intérieur par l’influence des couleurs, formes, matières, objet..
  • ·   Aménager un jardin, une terrasse

   

L’expertise Feng shui s’adresse aux particuliers ainsi qu’aux professionnels et détermine notamment vos directions favorables (chambre, bureau…)

 

 

Isabelle Henry Meunier Formatrice Sophrologue/Relaxologue
44 rue des tulipes Laon

Interview

 

Jardin Feng Shui, interview: «Le yin et le yang sont essentiels dans l’harmonie d’un jardin Feng shui »


 

atégori
e

http://www.partenaire-europeen.fr/ 

Catégorie :  Fiches  pratiques

Chapitre: Jardinage

 

Consultante et formatrice en bien-être, spécialisée dans le Feng Shui et l’art floral, Isabelle Henry-Meunier répond aux questions du Partenaire Européen sur le jardin Feng Shui



Le Partenaire Européen : Bonjour, quelles sont les grands principes du Feng shui en extérieur ? 
Isabelle Henry-Meunier: Le Feng shui terme qui signifie « vent et eau » est issu d’un très ancien principe chinois qui consiste à choisir pour implanter un jardin dans un lieu où les cinq éléments seront en harmonie.

La notion d’air en mouvement « le Feng » évoque d’emblée celle de ch’i l’énergie à l’œuvre dans la nature. Le Feng shui vise à harmoniser les trois types de ch’i circulant respectivement dans l’atmosphère, dans le sol et dans le corps humain.

Le Partenaire Européen : Comment est-il possible d’atteindre l’harmonie dans un jardin grâce au Feng Shui ? 
Isabelle Henry-Meunier: Chaque plante, chaque pierre constitue un capteur d’énergies, les axes principaux du terrain sont à considérer, le ch’i y circulera en priorité, l’emplacement de la maison ayant aussi un rôle à jouer. Le yin et le yang, deux principes de la tradition chinoise, établissent un équilibre entre le chaud et le froid, entre les zones ombragées et ensoleillées, humides et sèches, entre les creux et les reliefs, entre les plantes hautes et les plantes basses, entre les parties animées et les parties immobiles, le yin et le yang sont essentiels dans l’harmonie d’un jardin Feng shui
L’harmonie dans un jardin ne se voit mais se ressent, l’adepte du Feng shui considère son jardin dans sa globalité au lieu de se focaliser sur les points de détails, sa personnalité peut s’y refléter, il offre à chaque pas de nouvelles découvertes.

Le Partenaire Européen : Quels sont les objets décoratifs utilisés dans un jardin Feng Shui ? 
Isabelle Henry-Meunier: Les objets décoratifs dans un jardin Feng shui seront choisis en fonction de l’orientation et des 5 éléments. Ce seront surtout des objets symboliques, par exemple : une lanterne pour symbole du feu, une fontaine pour le symbole de l’eau, un banc pour le symbole du bois…

Le Partenaire Européen : Et les plantes ? 
Isabelle Henry-Meunier: En ce qui concerne les plantes, il convient de déterminer leur emplacement en tenant compte de facteurs tels que lumière, chaleur, humidité, vent et nature du sol. Les plantes seront choisies en fonction de leur forme, leur couleur, leur époque de floraison.

Le Partenaire Européen : Le jardin Feng Shui est-il adapté à un climat particulier? 
Isabelle Henry-Meunier: Le jardin Feng shui n’est pas réservé à un climat particulier mais ce sont tous les éléments qui le composeront qui devront être adaptés au climat, ce qui est vrai pour la plupart des jardins.

Le Partenaire Européen : Quels conseils donneriez-vous aux particuliers qui souhaitent aménager leur jardin selon les principes du Feng Shui ?

Isabelle Henry-Meunier: Le jardin et la maison créent un ensemble, l’emplacement de la maison à un rôle à jouer, la vue que nous avons de nos fenêtres peut à elle seule avoir une influence sur notre vie quotidienne et notre équilibre, le terrain idéal serait une surface rectangulaire ou carrée bien ensoleillée, l’eau est bénéfique dans un jardin à condition qu’elle soit assez claire et peu envahissante, le ch’i est négatif quand il se déplace en ligne droite, concentré il devient virulent, les angles vifs créent un ch’i destructeur, les « flèches empoisonnées » éléments se situant à l’extérieur du jardin doivent être évitées (par exemple une route à grande circulation, un transformateur, une construction haute, des fenêtres permettant une vue sur le jardin, virage…).
Question à se poser : 
Qu’elles sont mes attentes en ce qui concerne mon jardin ?
Est-ce un jardin pour m’y reposer, pour m’y promener, pour recevoir, jouer, récolter…. Et puis à partir de cette analyse faire appel au Feng shui.



Isabelle Henry-Meunier est Consultante et Formatrice en Bien-être : sophrologue, relaxologue par le rire, accompagnante en art thérapie, professeur de yoga. Elle est spécialisée dans le Feng Shui, l’art floral et la peinture Sumi-e.