les actes symboliques

lettre
 symbolique

 

Bientôt sur ce site

Un jardin Feng shui Par Isabelle HENRY MEUNIER (Interview)

Consultante et formatrice en bien-être, spécialisée dans le Feng Shui et l’art floral, Isabelle Henry-Meunier répond aux questions de L'immobilier 100% entre Particuliers sur le jardin Feng Shui



L'immobilier 100% entre Particuliers : Bonjour, quelles sont les grands principes du Feng shui en extérieur ?
Isabelle Henry-Meunier: Le Feng shui terme qui signifie « vent et eau » est issu d’un très ancien principe chinois qui consiste à choisir pour implanter un jardin dans un lieu où les cinq éléments seront en harmonie.

La notion d’air en mouvement « le Feng » évoque d’emblée celle de ch’i l’énergie à l’œuvre dans la nature. Le Feng shui vise à harmoniser les trois types de ch’i circulant respectivement dans l’atmosphère, dans le sol et dans le corps humain.

L'immobilier 100% entre Particuliers : Comment est-il possible d’atteindre l’harmonie dans un jardin grâce au Feng Shui ?
Isabelle Henry-Meunier: Chaque plante, chaque pierre constitue un capteur d’énergies, les axes principaux du terrain sont à considérer, le ch’i y circulera en priorité, l’emplacement de la maison ayant aussi un rôle à jouer. Le yin et le yang, deux principes de la tradition chinoise, établissent un équilibre entre le chaud et le froid, entre les zones ombragées et ensoleillées, humides et sèches, entre les creux et les reliefs, entre les plantes hautes et les plantes basses, entre les parties animées et les parties immobiles, le yin et le yang sont essentiels dans l’harmonie d’un jardin Feng shui
L’harmonie dans un jardin ne se voit mais se ressent, l’adepte du Feng shui considère son jardin dans sa globalité au lieu de se focaliser sur les points de détails, sa personnalité peut s’y refléter, il offre à chaque pas de nouvelles découvertes.

L'immobilier 100% entre Particuliers : Quels sont les objets décoratifs utilisés dans un jardin Feng Shui ?
Isabelle Henry-Meunier: Les objets décoratifs dans un jardin Feng shui seront choisis en fonction de l’orientation et des 5 éléments. Ce seront surtout des objets symboliques, par exemple : une lanterne pour symbole du feu, une fontaine pour le symbole de l’eau, un banc pour le symbole du bois…

L'immobilier 100% entre Particuliers : Et les plantes ?
Isabelle Henry-Meunier: En ce qui concerne les plantes, il convient de déterminer leur emplacement en tenant compte de facteurs tels que lumière, chaleur, humidité, vent et nature du sol. Les plantes seront choisies en fonction de leur forme, leur couleur, leur époque de floraison.

L'immobilier 100% entre Particuliers : Le jardin Feng Shui est-il adapté à un climat particulier?
Isabelle Henry-Meunier: Le jardin Feng shui n’est pas réservé à un climat particulier mais ce sont tous les éléments qui le composeront qui devront être adaptés au climat, ce qui est vrai pour la plupart des jardins.

L'immobilier 100% entre Particuliers : Quels conseils donneriez-vous aux particuliers qui souhaitent aménager leur jardin selon les principes du Feng Shui ?

Isabelle Henry-Meunier: Le jardin et la maison créent un ensemble, l’emplacement de la maison à un rôle à jouer, la vue que nous avons de nos fenêtres peut à elle seule avoir une influence sur notre vie quotidienne et notre équilibre, le terrain idéal serait une surface rectangulaire ou carrée bien ensoleillée, l’eau est bénéfique dans un jardin à condition qu’elle soit assez claire et peu envahissante, le ch’i est négatif quand il se déplace en ligne droite, concentré il devient virulent, les angles vifs créent un ch’i destructeur, les « flèches empoisonnées » éléments se situant à l’extérieur du jardin doivent être évitées (par exemple une route à grande circulation, un transformateur, une construction haute, des fenêtres permettant une vue sur le jardin, virage…).
Question à se poser : 
Qu’elles sont mes attentes en ce qui concerne mon jardin ?
Est-ce un jardin pour m’y reposer, pour m’y promener, pour recevoir, jouer, récolter…. Et puis à partir de cette analyse faire appel au Feng shui.



Isabelle Henry-Meunier est Consultante et Formatrice en Bien-être : sophrologue, relaxologue par le rire, accompagnante en art thérapie, professeur de yoga. Elle est spécialisée dans le Feng Shui, l’art floral et la peinture Sumi-e.

 

Psychomagie à LAON, REIMS, PARIS et dans le Monde...

Psychomagie à LAON, REIMS ou PARIS

La psychanalyse soigne par la parole. Le patient exprime tout ce qui lui passe en tête, sans retenue. L'analysant (le patient) se libère de ses douloureux symptômes, en évoquant ses rêves, ses lapsus, ses actes manqués. Les images de l'inconscient deviennent des mots pour pallier les maux.

La psychomagie soigne par l'action. Elle prend donc en quelque sorte la psychanalyse à rebrousse-poil  ! La psychomagie substitue l'action au discours. Par chance, l'inconscient assimile la représentation symbolique à la réalité : une photographie de Papa devient vraiment Papa ! Le vieux vélo du petit frère devient le petit frère ! L'inconscient considère une partie comme le tout.

La psychomagie permet de passer un message fort à l'individu en recherche de solution à une problématique toxique dans son quotidien : les personnes qui peuplent son monde intérieur ne sont pas les mêmes que celles qui habitent le monde extérieur. Une fois cette distinction assimilée, la vie devient plus douce...

Un rituel psychomagique est censé modifier la mémoire, que ce soit en terme d'images, de sensations, de ressentis, d'émotions. La mémoire engrange et fige dangereusement le vécu. S'il est sombre, il vous empoisonne alors la vie ! Ainsi, lorsque nous faisons appel à notre mémoire pour relater des souvenirs mal vécus de notre enfance, ce sont nos parents (par exemple) tels que nous les percevions enfant qui remontent à la conscience. Nous sommes donc, à ce moment-là, du point de vue de l'enfant. L'acte psychomagique vous offrira la possibilité de devenir votre propre guérisseur, et cela n'est possible que si vous évoquez le passé avec votre ego actuel, du point de vue de l'adulte que vous êtes aujourd'hui... donc dans le présent.

Certains auteurs révèlent sur internet des exemples d'actes psychomagiques pour illustrer la pertinence de cette démarche thérapeutique. Le lecteur pourrait être choqué par leur nature. Ils sont susceptibles, dans certains cas, de vous paraître inventifs et toujours singuliers, ou à tout le moins, rudes, difficiles, énigmatiques. Ceci découle vraisemblablement des peuples qui sont à l'origine de la psychomagie. La vie en Amérique du Sud ou chez les Indiens d'Amérique n'a rien d'une sinécure et, par conséquent, ces hommes s'y sont endurcis !

Dans la mesure du possible, L' acte psychomagique sera à votre portée. Il n'en demeure pas moins vrai que la difficulté et les efforts nécessaires à sa mise en œuvre, participent grandement à son efficacité et aux bienfaits que vous pourrez en attendre. Ce sera toujours quelque chose d'insolite, de nouveau pour vous, et souvent décalé par rapport à votre échelle de valeurs. Mieux vaut le savoir !

Dans tous les cas, quelque chose de lumineux fixe l'acte psychomagique et crée ainsi une induction positive dans votre esprit.

N'oubliez pas que vous serez toujours aidé pour l'accomplir. Des circonstances de la vie, l'Univers, se mettront en place pour vous faciliter sa mise en œuvre. Ce qui vous semblait impossible à faire deviendra accessible. Vous découvrirez des signes "magiques" qui sont en réalité de merveilleuses synchronicités venues pour dire que... ça marche pour vous !

Chacun des actes de psychomagie conçu pour vous sera confidentiel. Ils ne seront jamais évoqués ni ici, ni ailleurs, dans aucun blog, livre, etc. Là encore, pour être fidèle à l'enseignement reçu dans le cadre de la tradition orale et à sa déontologie.

Chacun des actes de psychomagie élaboré pour vous sera strictement personnel et impossible à transposer à une autre personne, ou une autre situation. Ils prennent en compte votre histoire, votre personnalité, votre caractère, votre arbre généalogique.

 

Texte de Laurent Edouad Reims : http://www.laurent-edouard.com/

Psychologie : le "stroke", ou besoin de reconnaissance

Pourquoi avons-nous besoin du regard des autres? Pourquoi enfants, ados et adultes se font remarquer? Réponses de la "théorie du stroke" du Dr. Eric Berne.

 

 

Stimulation positive ou négative, le "stroke" serait indispensable à la survie biologique et psychologique des individus de tout âge. L'indifférence, serait-elle néfaste pour la santé de ceux qui la subissent?

 

Le stroke: généralisation, traduction et définition

L'usage du terme "stroke" a été généralisé en psychologie par le psychiatre américain, le Dr. Eric Berne dans ses ouvrages traitant del'analyse transactionnelle. "To stroke" est un verbe anglais intraduisible en français. Il est traduit par "stimuler" alors qu'il possède, en réalité, deux sens en anglais: l'un est positif, alors que l'autre est négatif. La première signification de "to stroke" est "donner une caresse" tandis que son second sens est "frapper". On peut le définir comme étant un signe de reconnaissance échangé entre deux individus. Ce signe est un moyen par lequel une personne reconnaît l'existence de l'autre. Cette reconnaissance peut se faire à travers un geste, un acte, une parole, etc.

Le stroke conditionnel, inconditionnel, positif et négatif

Pour être efficace, le stroke, quel que soit son type, doit être authentique et sincère.

  • Le stroke conditionnel: il est relatif, c'est-à-dire rattaché à une seule donnée. Exemple de donnée, l'écriture d'un article. Stroke conditionnel positif: "tu as bien écris cet article, bravo!", conditionnel négatif: "ton article ne ressemble à rien, tu peux faire mieux".
  • Le stroke inconditionnel: il est absolu. Il est très valorisant quand il est positif, exemple: "quel talent, tu écris vraiment bien!". Il est dangereux quand il est négatif, exemple: "tu es vraiment mauvais, tu écris comme un pied!". Le stroke négatif est à éviter en C.N.V (communication non violente).
  • Le stroke positif: il peut être conditionnel ou inconditionnel. C'est un signe de reconnaissance des qualités de l'autre. C'est la caresse. Il peut s'agir d'une chaleureuse poignée de mains, d'une tape amicale dans le dos, d'un hochement de tête approbateur ou d'un sourire radieux. Cela pourrait aussi être un sifflement admiratif ou un compliment sincère. une molle poignée de mains ou un compliment trop appuyé ne génèrent pas de strokes.
  • Le stroke négatif: conditionnel ou inconditionnel, il correspond à la dévalorisation de l'autre. C'est le coup. C'est souvent un geste réprobateur ou une critique. Les études du Dr. Berne ont fait ressortir une constatation intéressante. Il est plus bénéfique pour une personne de recevoir des strokes conditionnels négatifs plutôt que pas de strokes du tout. C'est une question de survie psychologique. Ceci pourrait expliquer l'attitude rebelle, provocatrice ou démotivée de ceux qui souffrent de l'indifférence de leur entourage proche (conjoint, parent, enfant, employeur...). Des "bêtises" commises par les enfants, de la démotivation des employés ou de la rebellion des ados, l'origine serait identique: une simple réaction de recherche de strokes pour survivre à l'indifférence.

Le stroke par la parole, la lecture ou les parfums

Tout le monde n'est pas sensible aux mêmes types de strokes de la même manière. Ainsi, pour certaines personnes, la communication par le biais des canaux olfactifs et gustatifs aura plus d'influence (odeurs phéromonales, parfums, saveurs) que pour d'autres. Ils aiment communiquer par le goûter et le sentir. Certains sont plus sensibles au canal auditif (parole, écoute). Ils ont besoin qu'on les écoute et qu'on leur parle. D'autres privilégient le visuel (regards, lecture, écriture). Ils aiment qu'on leur écrive, qu'on les regarde. Enfin de nombreux individus favorisent le canal tactile et le gestuel.

Des bébés et des câlins à l'origine de la théorie des strokes

Des observations ont été menées dans les années 60 sur deux groupes de bébés. Le premier se composait d'orphelins ne bénéficiant que d'une attention ponctuelle de la part d'un personnel débordé. Quant au second groupe de bébés, il était régulièrement cajolé et choyé par son entourage. Les conditions étaient similaires pour les deux groupe, en termes de la qualité de nourriture et d'environnement sanitaire. Les chercheurs ont pu constater que les enfants du groupe qui a pu bénéficier de toute l'attention et l'affection de ses proches (sous formes de regards, sourires, câlins, caresses...) se portaient singulièrement mieux que ceux du premier groupe.

Mais pourquoi donc les bébés du second groupe étaient-ils moins sujets aux maladies? La réponse se situerait dans les câlins supplémentaire qui leur ont été donnés. Cette attention salvatrice a été dénommée "stroke".

Le"Stroke" ou besoin de reconnaissance

La guidance spirituelle

 la guidance spirituelle

Quelle est la différence entre une voyance et une guidance spirituelle ?

Une voyance
Est une suite de ressentis perçus par clairvoyance et clairaudience ainsi que par les oracles ou les tarots. Tous ces éléments d'information reçus en se recoupant et en s'ordonnant vous donnent des précisions concernant votre futur proche ou éloigné.

Cela aboutit à une prédiction

Une voyance prédit l'avenir.

Mes supports : Clairvoyance, clairaudience, les oracles et les tarots.

Une guidance spirituelle
Elle se présente sous forme de conseils spirituels : elle est essentiellement basée sur des ressentis, des flashs et surtout des messages-réponses reçus sous forme de conseils en provenance des guides, des archanges et des anges et concerne surtout votre condition et vos préoccupations actuelles.

Elle peut donc vous aider en vous suggérant une attitude, un comportement ou une action face à une situation qui vous pose un problème ou des soucis à l'aborder.

Une guidance est un conseil d'ordre spirituel.

Celui-ci nous provient des Guides, des Archanges ou des Anges.

 

les principes du REIKI

Les 12 lois du Karma (qui changeront votre vie)

 

 

Afficher l'image d'origine

 

Qu’est-ce que le Karma ? C’est un terme sanskrit qui signifie « action », « acte ». Le Karma est équivalent à la loi de Newton « à chaque action, il y a une réaction égale et opposée. » Quand on pense, parle ou agit, on crée une force qui va réagir en conséquence. Ce retour de force peut être modifié, changé ou suspendu, mais la plupart des gens n’en seront pas capables.

Cette loi de cause à effet n’est pas une punition, mais elle est saine pour le bien-être de l’éducation.

Une personne ne peut pas échapper aux conséquences de ses actes, mais elle souffrira seulement si elle a elle-même réuni les conditions de sa souffrance. L’ignorance de la loi n’est pas une excuse si les lois sont créées par l’homme ou universelles.

Pour cesser d’avoir peur et commencer à être autonome dans les mondes du Karma et de la réincarnation, voici ce que vous devez savoir sur les lois karmiques :

Les 12 lois du Karma (qui changeront votre vie)

1) LA GRANDE LOI

« Vous récoltez ce que vous semez. » Ceci est également connu comme étant la « loi de la cause à effet. » Tout ce qu’on émet dans l’Univers revient vers nous.  Si ce que nous voulons est le bonheur, la paix, l’amour, l’amitié… Alors nous devons ÊTRE heureux, paisible, affectueux et un vrai ami.

2) LA LOI DE LA CRÉATION

La vie ne se déroule pas simplement, elle a besoin de notre participation. Nous ne faisons qu’un avec l’Univers, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.  SOYEZ vous-même, et entourez-vous de ce que vous voulez avoir dans votre vie actuelle.

3) LA LOI DE L’HUMILITÉ

Ce que vous refusez d’accepter, continuera de vous rattraper. Si ce que nous voyons est un ennemi, ou quelqu’un qui a un trait de caractère que nous considérons comme négatif, alors nous ne nous concentrons pas nous-même sur un niveau d’existence plus élevé.

4) LA LOI DE LA CROISSANCE

« Vous êtes où vous voulez aller. »  Pour nous GRANDIR d’esprit, signifie que c’est nous qui devons changer, et non pas les gens, les lieux ou les choses qui nous entourent.  La seule chose que l’on nous donne dans la vie c’est NOUS-MÊME, et c’est le seul facteur sur lequel nous avons le contrôle.

Nous changeons la personne que nous sommes dans notre cœur, notre vie suit le mouvement et change.

Afficher l'image d'origine

5) LA LOI DE LA RESPONSABILITÉ

A chaque fois qu’il y a quelque chose de mauvais dans ma vie, il y a quelque chose de mauvais en moi. Nous sommes le miroir de ce qui nous entoure, c’est une vérité universelle.  Nous devons prendre la responsabilité de ce qu’il y a dans notre vie.

6) LA LOI DE LA CONNEXION

Même si une chose que nous faisons semble sans conséquence, il est très important que tout soit fait comme tout ce qui est relié à l’Univers. Chaque étape mène à la prochaine étape, et ainsi de suite.  Quelqu’un doit faire le travail initial pour faire un travail.  La première et la dernière étape ont la même importance.  Car elles ont toutes les deux été nécessaires pour accomplir la tâche.  Le passé, le présent et le futur sont tous reliés…

7) Les 12 lois du Karma (qui changeront votre vie) LA LOI DE LA CONCENTRATION

Vous ne pouvez pas penser à deux choses en même temps. Lorsque nous nous concentrons sur des valeurs spirituelles, il nous est impossible pour nous de penser à l’avidité ou à la colère.

8) LA LOI DU DON ET DE L’HOSPITALITÉ

Si vous croyez que quelque chose est vrai, alors au cours de votre vie vous serez appelé à démontrer cette vérité particulière. C’est là que nous mettons ce que nous PRÉTENDONS avoir appris, dans la PRATIQUE.

9) LA LOI DU ICI ET MAINTENANT

Regarder en arrière pour voir ce qui était, nous empêche d’être totalement dans le ICI ET MAINTENANT. Les vieilles pensées, les vieilles habitudes de comportement, les vieux rêves…  Nous empêchent d’en avoir de nouveaux.

10) LA LOI DU CHANGEMENT

L’histoire se répète jusqu’à ce que nous retenions les leçons dont nous avons besoin pour changer notre parcours.

11) LA LOI DE LA PATIENCE ET DE LA RÉCOMPENSE

Toutes les récompenses nécessitent un travail de départ. Les récompenses durables exigent un travail de patience et persistant.  La vraie joie suit en faisant ce que nous sommes supposés faire, et en attendant que la récompense vienne d’elle-même.

12) LA LOI DE LA VALEUR ET DE L’INSPIRATION

Vous récupérez quelque chose peu importe ce que vous avez mis. La vraie valeur de quelque chose est une conséquence directe de l’énergie et de l’intention que l’on y met.  Chaque contribution personnelle contribue également à l’ensemble.  L’absence de contribution n’a aucun impact sur l’ensemble.  Les contributions généreuses donnent vie, et inspirent.

 

Faire le bilan sur sa vie en consultation par téléphone ou skype ou en consultation au Cabinet 

MA ROUE DE LA VIE

La roue des émotions inventée par Robert Plutchik met en relation des émotions humaines. 8 émotions de base, opposées deux à deux, avec de multiples nuances.

roue-des-émotions

 

Le sentiment opposé au sentiment exprimé et ressenti est un sentiment comprimé, étouffé.
Un rapprochement peut être tenté avec les « sentiments parasites » que nous trouvons en Analyse Transactionnelle.
Le sentiment parasite est un sentiment qui se substitue à un sentiment non autorisé.

C’est quand dans une famille donnée l’on apprend à l’enfant qu’il y a des sentiments qu’il vaut mieux ne pas exprimer (sentiments qui ne sont pas les bienvenus).
L’enfant découvrira qu’en les exprimant il n’obtiendra pas de réponses satisfaisantes à ses besoins.
Il va donc essayer d’autres sentiments autorisés, et souvent opposés pour obtenir satisfaction, c’est le processus « racket ».

Ainsi le besoin sera authentique, mais la façon de les obtenir sera comparable à du « racket » une sorte d’extorsion émotionnelle et improductive.
Le résultat sera toujours décevant par exemple, un garçon qui bouge et exprime sa joie authentique et à qui l’on fait comprendre qu’il doit rester tranquille, en ce faisant on le coupe de son émotion : la joie, qui n’est pas tolérée. Pour satisfaire son besoin de partager Il va pouvoir remplacer l’émotion authentique par des sentiments parasites, ici la tristesse et la songerie, qui eux sont des sentiments bien reçus dans cette famille là….

Le même enfant toujours dans cette même famille en exprimant le sentiment d’attirance, de sympathie, va s’apercevoir à nouveau que l’on va l’en dissuader, et à nouveau on le coupera de son émotion authentique , qu’ il le substituera sans doute par une autre émotion, opposées à savoir l’ennui voir le dégoût.

Arrivé à l’âge adulte cet homme ou cette femme sera probablement enclin à vivre dans le remord au lieu de la joie et de l’amour (cf. roue de Plutchik)

L’hypothèse qui nous intéresse ici c’est que les sentiments opposés présents dans la roue des émotions peuvent correspondre dans certains cas à la distance entre les émotions authentiques et les émotions parasites.

En identifiant chez une personne le sentiment parasite l’antidote consisterait à favoriser l’émergence et le renforcement des émotions opposées et compressées ainsi que les sentiments voisins sur la roue de Plutchik.
Dans le cas de notre enfant devenu grand, dans son expérience de vie , la joie et la sympathie (attirance) qui ouvrent à l’amour devront êtres favorisées en lieu et place de la tristesse et du dégoût qui conduiraient au remord.

La roue des émotions inventée par Robert Plutchik met en relation des émotions humaines. 8 émotions de base, opposées deux à deux, avec de multiples nuances.

roue-des-émotions

 

Le sentiment opposé au sentiment exprimé et ressenti est un sentiment comprimé, étouffé.
Un rapprochement peut être tenté avec les « sentiments parasites » que nous trouvons en Analyse Transactionnelle.
Le sentiment parasite est un sentiment qui se substitue à un sentiment non autorisé.

C’est quand dans une famille donnée l’on apprend à l’enfant qu’il y a des sentiments qu’il vaut mieux ne pas exprimer (sentiments qui ne sont pas les bienvenus).
L’enfant découvrira qu’en les exprimant il n’obtiendra pas de réponses satisfaisantes à ses besoins.
Il va donc essayer d’autres sentiments autorisés, et souvent opposés pour obtenir satisfaction, c’est le processus « racket ».

Ainsi le besoin sera authentique, mais la façon de les obtenir sera comparable à du « racket » une sorte d’extorsion émotionnelle et improductive.
Le résultat sera toujours décevant par exemple, un garçon qui bouge et exprime sa joie authentique et à qui l’on fait comprendre qu’il doit rester tranquille, en ce faisant on le coupe de son émotion : la joie, qui n’est pas tolérée. Pour satisfaire son besoin de partager Il va pouvoir remplacer l’émotion authentique par des sentiments parasites, ici la tristesse et la songerie, qui eux sont des sentiments bien reçus dans cette famille là….

Le même enfant toujours dans cette même famille en exprimant le sentiment d’attirance, de sympathie, va s’apercevoir à nouveau que l’on va l’en dissuader, et à nouveau on le coupera de son émotion authentique , qu’ il le substituera sans doute par une autre émotion, opposées à savoir l’ennui voir le dégoût.

Arrivé à l’âge adulte cet homme ou cette femme sera probablement enclin à vivre dans le remord au lieu de la joie et de l’amour (cf. roue de Plutchik)

L’hypothèse qui nous intéresse ici c’est que les sentiments opposés présents dans la roue des émotions peuvent correspondre dans certains cas à la distance entre les émotions authentiques et les émotions parasites.

En identifiant chez une personne le sentiment parasite l’antidote consisterait à favoriser l’émergence et le renforcement des émotions opposées et compressées ainsi que les sentiments voisins sur la roue de Plutchik.
Dans le cas de notre enfant devenu grand, dans son expérience de vie , la joie et la sympathie (attirance) qui ouvrent à l’amour devront êtres favorisées en lieu et place de la tristesse et du dégoût qui conduiraient au remord.

Egalement www.ihmsophrologie.fr pour vos consultations BIEN ETRE